Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

sissi

Elisabeth d'Autriche vue à travers les timbres (partie 5)

Publié le par Sophie Manno de Noto

4) Un hommage inattendu de la part de la Chine

 

Les postes chinoises émettent des entiers (pour mémoire, une carte postale avec le timbre imprimé directement au verso) dits "loterie". Chaque carte porte au dos un numéro, et un tirage désigne les heureux vainqueurs. Les thèmes abordés sont d'une grande variété. En 2012, une série de 12 cartes furent consacrées à la trilogie des Sissi (à suivre).

Elisabeth d'Autriche vue à travers les timbres (partie 5)
Elisabeth d'Autriche vue à travers les timbres (partie 5)
Elisabeth d'Autriche vue à travers les timbres (partie 5)

Voir les commentaires

Elisabeth d'Autriche vue à travers les timbres (partie 4)

Publié le par Sophie Manno de Noto

3) Les oblitérations

 

L'Impératrice fait régulièrement l'objet d'expositions philatéliques et historiques, en particulier à l'occasion d'anniversaires de sa naissance, de son passage dans une ville ou de son décès.

 

 

1983 à Linz, exposition philatélique à l'occasion du 130e anniversaire de l'arrivée de Sissi en Autriche.

1983 à Linz, exposition philatélique à l'occasion du 130e anniversaire de l'arrivée de Sissi en Autriche.

Le 100 anniversaire de son décès en 1998 a fait l'objet de célébrations philatéliques particulières, en Autriche mais aussi en Italie.

100 anniversaire du décès d'Elisabeth, oblitération la représentant (en haut) en robe bavaroise, sur une carte postale qui représente le mémorial qui lui est dédié dans le Volksgarten de Vienne, et (en bas) en robe du couronnement
100 anniversaire du décès d'Elisabeth, oblitération la représentant (en haut) en robe bavaroise, sur une carte postale qui représente le mémorial qui lui est dédié dans le Volksgarten de Vienne, et (en bas) en robe du couronnement

100 anniversaire du décès d'Elisabeth, oblitération la représentant (en haut) en robe bavaroise, sur une carte postale qui représente le mémorial qui lui est dédié dans le Volksgarten de Vienne, et (en bas) en robe du couronnement

La ville de Meran, dans laquelle Elisabeth fit plusieurs séjours, l'honora d'une oblitération souvenir en 1998.

La ville de Meran, dans laquelle Elisabeth fit plusieurs séjours, l'honora d'une oblitération souvenir en 1998.

1998 : exposition à Laxenbourg intitulée "la famille impériale sur les timbres"

1998 : exposition à Laxenbourg intitulée "la famille impériale sur les timbres"

A l'occasion du 150 anniversaire de la naissance de Sissi en 1987, l'Autriche a émis une oblitération spéciale.

Elisabeth d'Autriche vue à travers les timbres (partie 4)

En 1998, le château de Scholsshof a accueilli une exposition intitulée "enfance à la Cour d'Autriche". L'oblitération souvenir représente François Joseph et Sissi entouré de leurs trois enfants Rodolphe, Gisèle et Marie-Valérie (à suivre)

Elisabeth d'Autriche vue à travers les timbres (partie 4)

Voir les commentaires

Elisabeth d'Autriche vue à travers les timbres (partie 3)

Publié le par Sophie Manno de Noto

Les carnets autrichiens (2e partie)

 

Le carnet sur Vienne

 

Le mot "Vienne" évoque presque automatiquement au plus grand nombre la roue du Prater ou encore la cathédrale Saint-Etienne, Strauss et Sissi.

Ces lieux et personnages ont été rassemblés dans un carnet mélangeant entiers postaux et timbres. L'impératrice Elisabeth est honorée au moyen d'un timbre et d'une page qui lui est dédiée. Elle y apparaît en Reine couronnée de Hongrie, peinte par Raab.

 

couverture du carnet Vienne, ville de rêve

couverture du carnet Vienne, ville de rêve

Les 8 timbres contenus dans le carnet

Les 8 timbres contenus dans le carnet

Portrait de la "légendaire impératrice Elisabeth"

Portrait de la "légendaire impératrice Elisabeth"

Le carnet "Sissi, légende et vérité"

 

La poste autrichienne a dédié un carnet entier à Elisabeth. Les 8 timbres contenus à l'intérieur représentent des portraits de l'impératrice à tous les âges. 11 chapitres racontent en image la vie de la souveraine, de son enfance heureuse en Bavière, en passant par son mariage de conte de fée jusqu'à sa fin tragique et la formation de sa légende. L'abondante iconographie qui l'illustre nous emmène à travers toute l'Europe sur les traces d'une souveraine exceptionnelle.

 

C'est la pièce philatélique la plus complète sur l'Impératrice qui existe à ce jour.

(à suivre)

 

 

 

 

couverture du carnet, Sissi peinte par Winterhalter

couverture du carnet, Sissi peinte par Winterhalter

8 timbres représentant les portraits les plus connus de l'impératrice

8 timbres représentant les portraits les plus connus de l'impératrice

Intérieur du carnet : promenade en barque à Possenhofen. François-Joszph, alors fiancé d'Elisabeth , rame tandis que le Duc Max, père de la future impératrice, joue de la cithare.

Intérieur du carnet : promenade en barque à Possenhofen. François-Joszph, alors fiancé d'Elisabeth , rame tandis que le Duc Max, père de la future impératrice, joue de la cithare.

Portrait d'Elisabeth, auteur inconnu

Portrait d'Elisabeth, auteur inconnu

Voir les commentaires

Elisabeth d'Autriche vues à travers les timbres (partie 2)

Publié le par Sophie Manno de Noto

2) Les carnets autrichiens (1ere partie)

 

La poste d'Autriche émet depuis plusieurs années des carnets ; ils contiennent plusieurs timbres, ainsi que des pages illustrées.

 

Le carnet "carrosses en Autriche" a pour couverture le carrosse du couronnement, utilisé par Sissi autre autres.

 

 

Couverture du carnet

Couverture du carnet

Intérieur du carnet : Promenade en voiture découverte pour Sissi et François-Jospeh à Bad Ischl, août 1953

Intérieur du carnet : Promenade en voiture découverte pour Sissi et François-Jospeh à Bad Ischl, août 1953

Une double page du carnet est consacrée au carrosse dit de Napoléon. Il fut utilisé par Sissi lors de son entrée officielle à Vienne en avril 1854.

vue d'ensemble et détail du carrosse de Napoléon. L'Empereur l'utilisa le 26 mai 1805 lors de son couronnement à Milan. Aprèsa sa victoire sur Napoleon, François 1er ramena le carrosse à Vienne où il fut adapté (changement de couronnes et d'armoiries)
vue d'ensemble et détail du carrosse de Napoléon. L'Empereur l'utilisa le 26 mai 1805 lors de son couronnement à Milan. Aprèsa sa victoire sur Napoleon, François 1er ramena le carrosse à Vienne où il fut adapté (changement de couronnes et d'armoiries)

vue d'ensemble et détail du carrosse de Napoléon. L'Empereur l'utilisa le 26 mai 1805 lors de son couronnement à Milan. Aprèsa sa victoire sur Napoleon, François 1er ramena le carrosse à Vienne où il fut adapté (changement de couronnes et d'armoiries)

planche de 8 timbres contenue dans le carnet. En haut à gauche, le carrosse du couronnement ; en haut à droite le carrosse de Napoléon ; en bas à droite le carrosse servant à transporter les dépouilles des membres de la famille impériale

planche de 8 timbres contenue dans le carnet. En haut à gauche, le carrosse du couronnement ; en haut à droite le carrosse de Napoléon ; en bas à droite le carrosse servant à transporter les dépouilles des membres de la famille impériale

Tous ces véhicules sont exposés dans le Musée de la Wagenburg à Vienne, derrière le château de Schönbrünn.

 

Le carnet "Empereurs, empire, Habsbourg" retrace l'histoire de la famille impériale. Une page spéciale est consacrée à Elisabeth. La souveraine y est représentée en costume du couronnement à Budapest.

couverture du carnet : empereur Rodolphe, Impératrice Marie-Thérèse, Empereur François-Joseph. A droite, page consacrée à Sissicouverture du carnet : empereur Rodolphe, Impératrice Marie-Thérèse, Empereur François-Joseph. A droite, page consacrée à Sissi

couverture du carnet : empereur Rodolphe, Impératrice Marie-Thérèse, Empereur François-Joseph. A droite, page consacrée à Sissi

Le carnet "résidence des Habsbourg". Grande voyageuse et éprouvant des difficultés à se fixer, Elisabeth posséda ou utilisa un grand nombre de résidences au cours de sa vie.

couverture du carnet : La Hofburg, résidence d'hiver de la famille impériale (Vienne).

couverture du carnet : La Hofburg, résidence d'hiver de la famille impériale (Vienne).

La poste autrichienne choisit de représenter parmi elles la villa Hermes. L'Empereur l'offrit à son épouse, peut-être dans l'espoir que celle-ci passe un peu plus de temps avec lui à Vienne. Elisabeth détestait les grands palais impériaux, mais apprécia la Villa. Le couple y séjournait chaque année au printemps, de quelques jours à quelques semaines.

 

(à suivre...)

Intérieur du carnet : la Hermes villa, cadeau de François-Joseph à son épouse.

Intérieur du carnet : la Hermes villa, cadeau de François-Joseph à son épouse.

Voir les commentaires

Elisabeth d'Autriche vues à travers les timbres (partie 1)

Publié le par Sophie Manno de Noto

Contrairement à François-Joseph ou à Zita, Sissi n'a pas été timbrifiée de son vivant. Par contre, les émissions philatéliques de toutes sortes ont fleuri après sa mort, et il ne se passe pas une année sans que de nouvelles pièces viennent enrichir les collections des fans de l'impératrice.

 

1) L'émission grecque des années 20

 

Eternelle voyageuse, Sissi s'est fixé un temps dans la très belle île de Corfou. Sur les hauteurs de Gastouri, elle fit construire un palais, qu'elle nomma Achilleion, en hommage à son héros grec préféré. Après la mort de Sissi, l'Empereur Guillaume II racheta le palais, qui fut ensuite nationalisé par la Grèce au titre de dommages de guerre. Il abrita successivement un hopital, une école, un casino avant d'être transformé en musée dans les années 90. Même si une grande partie de ses collections ont été déplacées, la visite permet de pénétrer dans l'univers intime de Sissi.

 

Dans les années 1920, la Grèce émit une série d'entiers postaux timbrés sur commande consacrés au palais. Par ce terme, on désigne une carte illustrée, sur laquelle les autorités postales impriment un timbre au verso, généralement au tarif intérieur.

 

Photos de jardin et de l'extérieur

 

Le péristyle vu sous deux angles différents

Le péristyle vu sous deux angles différents

Elisabeth d'Autriche vues à travers les timbres (partie 1)
Le seul entier postal émis en couleurs

Le seul entier postal émis en couleurs

Vue aérienne du bâtiment

Vue aérienne du bâtiment

Elisabeth d'Autriche vues à travers les timbres (partie 1)
Elisabeth d'Autriche vues à travers les timbres (partie 1)
Elisabeth d'Autriche vues à travers les timbres (partie 1)
Elisabeth d'Autriche vues à travers les timbres (partie 1)

Quelques entiers, beaucoup plus rares, représentant l'intérieur du palais.

Elisabeth d'Autriche vues à travers les timbres (partie 1)
Catholique pratiquante, Elisabeth se faisait construire systématiquement une chapelle dans toutes ses résidences

Catholique pratiquante, Elisabeth se faisait construire systématiquement une chapelle dans toutes ses résidences

(à suivre…)

Voir les commentaires

Sissi : affiches danoises

Publié le par Sophie Manno de Noto

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager une trouvaille récente : la version danoise des affiches originales de "Sissi" (1955) et "Sissi impératrice" (1956).

Détail amusant, la fillette qui regarde les mariés sur le dessin du premier épisode ressemble comme deux gouttes d'eau à la petite Gisèle, fille du couple, que l'on voit vêtue ainsi à la fin du troisième volet ! Un peu comme si elle assistait au mariage de ses propres parents, alors qu'elle est née deux ans plus tard.

AFFICHE DANOISE DU FILM SISSI

AFFICHE DANOISE DU FILM SISSI

AFFICHE DANOISE DU FILM "SISSI IMPERATRICE"

AFFICHE DANOISE DU FILM "SISSI IMPERATRICE"

Voir les commentaires

Sissi face à son destin : affiches de film

Publié le par Sophie Manno de Noto

Avec moult réticences, Romy Schneider accepte finalement de tourner le troisième volet des aventures de Sissi. La jeune impératrice est gravement malade : elle est atteinte de tuberculos, maladie mortelle à l'époque. Elle part se reposer à Madère où, contre toute attente, elle guérit. A son retour en Autriche, les devoirs officiels reprennent : elle doit effectuer une visite officielle avec l'Empereur en Italie, où un accueil hostile les attend. Sissi finira pas conquérir le coeur des Italiens, et le voyage sera finalement un triomphe.

 

 

Affiche belge. Encore un curieux montage photo : lors de la remontée du grand canal en gondole, les souverains ne saluent pas, car il n'y a personne à saluer ! La scène reproduite sur l'affiche se passe en réalité sur la place Saint-Marc, après que les retrouvailles entre l'Impératrice et sa petite fille aient ému et dégelé les Italiens.

Affiche belge. Encore un curieux montage photo : lors de la remontée du grand canal en gondole, les souverains ne saluent pas, car il n'y a personne à saluer ! La scène reproduite sur l'affiche se passe en réalité sur la place Saint-Marc, après que les retrouvailles entre l'Impératrice et sa petite fille aient ému et dégelé les Italiens.

Affiche espagnole (deuxième sortie, en 1970)

Affiche espagnole (deuxième sortie, en 1970)

affiche allemande

affiche allemande

affiche allemande

affiche allemande

affiche française

affiche française

affiche américaine, pour la trilogie, sortie aux Etats-Unis en 1962

affiche américaine, pour la trilogie, sortie aux Etats-Unis en 1962

Le mythe perdure : projection à Bad Ischl des trois films de Sissi (décembre 2012 et janvier 2013)

Le mythe perdure : projection à Bad Ischl des trois films de Sissi (décembre 2012 et janvier 2013)

Voir les commentaires

Sissi impératrice : affiches de film

Publié le par Sophie Manno de Noto

Après l'enthousiasme soulevé par le premier volet des aventures de Sissi, le cinéaste autrichien Ernst Marischka tourne en 1956 la suite de l'histoire d'Elisabeth d'Autriche. Ce deuxième film évoque ses débuts de jeune mariée, la naissance de la petite Sophie (mais passe sous silence son décès en 1857 à l'âge de deux ans), le conflit avec sa belle-mère, son départ pour Corfou (1860) et son couronnement comme reine de Hongrie (1867). En réalité, ce sont donc treize années de la vie de Sissi qui sont romancées dans ce long-métrage. Qu'il s'agisse de la scène où Romy Schneider cueille des roses rouges pour les apporter à son mari, ou lors de son couronnement en Hongrie (Sissi avait 30 ans, et Romy 18 quand elle joue le rôle), l'actrice n'a pas vieilli, et pour cause. Cependant, malgré ces petites entorses à la vérité historique, je reste rarement plus d'une année sans revoir ces films inoubliables !

Affiche allemande, Sissi et François-Joseph en tenues traditionnelles hongroises

Affiche allemande, Sissi et François-Joseph en tenues traditionnelles hongroises

Affiche espagnole. Sissi lors de sa visite en Hongrie, bal chez Andrassy

Affiche espagnole. Sissi lors de sa visite en Hongrie, bal chez Andrassy

autre affiche espagnole. Début du film, Sissi vient saluer son mari après avoir cueilli des roses rouges (symbole de la passion) dans le parc de Schönbrünn

autre affiche espagnole. Début du film, Sissi vient saluer son mari après avoir cueilli des roses rouges (symbole de la passion) dans le parc de Schönbrünn

Affiche française. Dessin sensiblement identique à celui de son homologue espagnol à gauche. A droite, lors de la chevauchée en Hongrie en compagnie d'Andrassy

Affiche française. Dessin sensiblement identique à celui de son homologue espagnol à gauche. A droite, lors de la chevauchée en Hongrie en compagnie d'Andrassy

France : toujours la même scène

France : toujours la même scène

origine inconnue. Cette affiche mélange curieusement les genres : la scène du voyage à Venise se déroule dans le troisième épisode de Sissi, mais la robe portée par l'actrice sur cette image est celle du bal chez Andrassy (2e épisode). Quant à la couronne, elle est portée par Sissi lors de son voyage à Venise.

origine inconnue. Cette affiche mélange curieusement les genres : la scène du voyage à Venise se déroule dans le troisième épisode de Sissi, mais la robe portée par l'actrice sur cette image est celle du bal chez Andrassy (2e épisode). Quant à la couronne, elle est portée par Sissi lors de son voyage à Venise.

affiche espagnole.Franz et Sissi lors de leur couronnement.

affiche espagnole.Franz et Sissi lors de leur couronnement.

Affiche Argentine. Le bal chez Andrassy

Affiche Argentine. Le bal chez Andrassy

Voir les commentaires

Sissi : affiches de film

Publié le par Sophie Manno de Noto

Voir les commentaires

Sissi : affiches de film

Publié le par Sophie Manno de Noto

En 1955, sort le premier volet des aventures cinématographiques de Sissi. L'Impératrice est incarnée par l'inoubliable Romy Schneider. Chateaux, carosses, diadèmes, belles robes, le public est séduit. Le succès est immédiat et mondial. De magnifiques affiches sont créés pour promouvoir le film. (à suivre, avec les affiches de Sissi Impératrice" et "Sissi face à son destin")

Affiche de la version argentine

Affiche de la version argentine

Affiche de la version espagnole

Affiche de la version espagnole

version allemande

version allemande

version italienne

version italienne

Ma préférée ! Italie, 1955

Ma préférée ! Italie, 1955

France
France

France

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7