Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

menus royaux

Menus royaux : Noël à la Cour d’Angleterre – Osborne 1891 (partie 13)

Publié le par Sophie Manno de Noto

Menus royaux : Noël à la Cour d’Angleterre – Osborne 1891 (partie 13)

Voici le menu de Noël 1891 de la famille royale britannique à Osborne sur l’île de Wight, dont le dessin du château apparaît en tête du menu. Construite sur l’île de Wight, Osborne House fut une des résidences favorites de la Reine Victoria. Elle continua à y venir après le décès de son époux et y passait séjournait de la troisième semaine de septembre à février. Malgré son deuil, Victoria célébrait fastueusement Noël et les domestiques passaient des heures à décorer la maison. Le 24 décembre était consacré au Noël des domestiques. Le dîner familial avait lieu vers 21h00 le soir de Noël. Les cuisines commençaient les préparatifs un mois avant la fête, et la nourriture était envoyée par trains entiers depuis Windsor. 70 kilos de baron de bœuf, 100 kilos de sucre, 40 kilos de raisins étaient entre autre nécessaire pour la confection du dîner. La soirée se terminait par un spectacle donné par des chanteurs ou des musiciens.

 

Diner de sa Majesté la Reine

Potages

La tête de veau en tortue aux pates d’Italie

Poissons

Les filets de turbot au vin

Les merlans frits

Entrée

Les croustades de Riz à la Reine

Relevés

Le hluide (sic) à la chipolata

Echine of pork

Roast beef

Entremets

Les asperges à la sauce

La bouchée au chocolat

Plum pudding (surnom du Christmas pudding)

Mince pies (sorte de tartelette fourrée aux fruits secs et aux épices)

Side table (table attenante)

Baron of beef pie (gâteau de baron de bœuf)

Brown Woodcock pie (tarte à la bécasse)

Boars Head (tête de sanglier)

Voir les commentaires

Menus royaux : mariage du Prince Wilhem-Alexander et de Maxima des Pays-Bas (partie 12)

Publié le par Sophie Manno de Noto

Menus royaux : mariage du Prince Wilhem-Alexander et de Maxima des Pays-Bas (partie 12)

Le 2 février 2002, Willem-Alexander épouse l’élue de son cœur, une jeune Argentine nommée Maxima. Après la cérémonie religieuse, le couple offrit à ses invités une réception au Palais royal d’Amsterdam.

Menus royaux : mariage du Prince Wilhem-Alexander et de Maxima des Pays-Bas (partie 12)

La Cour des Pays-Bas suit la tradition qui consiste à rédiger les menus en français.

Menus royaux : mariage du Prince Wilhem-Alexander et de Maxima des Pays-Bas (partie 12)

La tarte nuptiale dite « tarte de la mariée » fut découpée au sabre par le jeune couple.

Voir les commentaires

Menus royaux : mariage de Béatrix et Claus des Pays-Bas (partie 11)

Publié le par Sophie Manno de Noto

Menus royaux : mariage de Béatrix et Claus des Pays-Bas (partie 11)

Le 10 mars 1966, Amsterdam est en fête : la princesse héritière Beatrix se marie. Contrairement à la tradition, la cérémonie n’aura pas lieu dans le Nieuwe Kerk alors en restauration, mais dans la Westerkerk.

Les invités furent ensuite conviés à un déjeuner au palais royal. Le menu était orné de la photo du jeune couple, et détaillait le programme musical qui allait accompagner le repas. le menu se composait de médaillon de saumon royal et de suprême de volaille princesse.

Menus royaux : mariage de Béatrix et Claus des Pays-Bas (partie 11)

Les vins choisis étaient exclusivement français : Corton-Charlemagne pour l’entrée (grand cru de Bourgogne), Château Rauzan Ségla (Margaux) et Veuve Cliquot pour accompagner le dessert. 

Voir les commentaires

Menus royaux : mariage du Roi Felipe et de Letizia d’Espagne (partie 10)

Publié le par Sophie Manno de Noto

Menu du déjeuner servi après la cérémonie religieuse

Menu du déjeuner servi après la cérémonie religieuse

Le 22 mai 2004, le prince Felipe d’Espagne épousait Letizia Ortiz à Madrid. Après la cérémonie, les nouveaux mariés offrirent à leurs invités un déjeuner au Palais royal.

Selon la tradition royale, qui veut que le repas nuptial soit confié à un chef de la ville dans laquelle se déroule le mariage, les mariés firent appel au « Jockey », l’un des restaurants les plus selects de Madrid. Le Jockey se chargea de l’apéritif et de l’élaboration du menu.

Menus royaux : mariage du Roi Felipe et de Letizia d’Espagne (partie 10)

Les mariés exprimèrent le vœux que les plats servis lors du repas de noces représentent les différents terroirs de l’Espagne :

Tarte feuilletée aux fruits de mer sur son lit de légumes

Chapon rôti au thym accompagné de fruits secs

Tarte nuptiale

Menus royaux : mariage du Roi Felipe et de Letizia d’Espagne (partie 10)

La réalisation du gâteau fut confiée au pâtissier Francisco Torreblanca. Il rencontra les mariés à deux reprises, pour leur faire choisir les ingrédients qui rentreraient dans la composition du dessert. Quant au montage et à la réalisation, Felipe et Letizia laissèrent carte blanche à Torreblanca, qui décida de créer un gâteau « moderne, fragile et original ». Deux mois de travail furent nécessaires.

Il en résulta une génoise aux amandes recouverte de plusieurs couches de crème aux fruits de la passion, sauce à la framboise et mousse de riz au lait.

Voir les commentaires

Menus royaux : dîner donné la veille du mariage du prince William et Catherine Middleton (partie 9)

Publié le par Sophie Manno de Noto

Menus royaux : dîner donné la veille du mariage du prince William et Catherine Middleton (partie 9)

La Reine invita les participants au mariage, à l’exception des futurs mariés, à un dîner organisé par Lady Anson au « Mandarin Oriental ». Parmi les invités, Albert de Monaco et sa fiancée Charlène, Mathilde et Philippe de Belgique, Letizia et Felipe d’Espagne. Contrairement aux usages, le plat était à choisir et non pas unique.

Menus royaux : dîner donné la veille du mariage du prince William et Catherine Middleton (partie 9)

Mousse aux petits pois et à la menthe

Salade de pousses de pois et d’asperges

 

Filet d’agneau de lait

Epaule d’agneau moulée

Panaché de haricots et petits pois

Pommes Anna

Ou

Filet de turbot, crevettes de la baie de Dublin

Panaché de haricots et petits pois

Purée de pommes de terre nouvelle

Voir les commentaires

Menus royaux : mariage du prince Andrew et de Sarah Ferguson (partie 8)

Publié le par Sophie Manno de Noto

Menus royaux : mariage du prince Andrew et de Sarah Ferguson (partie 8)

Le menu présente de grandes similitudes avec celui du mariage de Charles : même fèves au beurre et fraises en dessert. Le pâtissier David Mc Carfrae créa la tarte nuptiale officielle. Il s’agissait d’un gâteau mesurant deux mètres de haut, orné de fleurs fraiches roses et blanches tombant en cascade.

Gâteau officiel du mariage du Prince Andrew

Gâteau officiel du mariage du Prince Andrew

Le pâtissier lors de la mise en place du gâteau dans le salon bleu de Buckingham Palace

Le pâtissier lors de la mise en place du gâteau dans le salon bleu de Buckingham Palace

Menus royaux : mariage du prince Andrew et de Sarah Ferguson (partie 8)

David créa également le gâteau de fiançailles du couple, qu’il alla livrer lui-même à Buckingham Palace.

 

Classic Celebration Cakes fut encore une fois mis à contribution. Le gâteau fut réalisé selon la technique traditionnelle, avec la décoration du glaçage peint à la main.

Menus royaux : mariage du prince Andrew et de Sarah Ferguson (partie 8)

L’école de cuisine navale HMS Raleigh créa une tarte composée de 15 ingrédients, dont du rhum et du brandy qui servirent à faire macérer des fruits secs.

Voir les commentaires

Menus royaux : mariage du prince Charles et de lady Diana Spencer (partie 7)

Publié le par Sophie Manno de Noto

Menu du mariage du Prince Charles et de Lady Diana, 29 juillet 1981

Menu du mariage du Prince Charles et de Lady Diana, 29 juillet 1981

A l’issue de la cérémonie religieuse, 120 invités appartenant pour la plupart aux familles royales du monde entier se réunirent à Buckingham Palace pour partager un déjeuner. Au menu, quenelles et suprême de volaille Princesse de Galles, arrosés de Château Latour et de Champagne Krug.

Menus royaux : mariage du prince Charles et de lady Diana Spencer (partie 7)

L’orchestre joua différents morceaux, tels « Love Story », « God bless the bride» ou « the Princess of Wales »..

Gâteau officiel du mariage princier

Gâteau officiel du mariage princier

Lors des mariages royaux, il n’y a généralement pas un mais plusieurs gâteaux. Chacun d’entre eux est signé par un grand pâtisser. En tout, 27 cakes furent créés. Ils furent offerts aux invités, mais aussi au personnel. Le gâteau officiel fut crée par l’école de cuisine de la Royal Navy. Il mesurait 5 pieds de haut, soit environ 1,50 mètres.

Deux modèles identiques furent réalisés, afin de pallier un éventuel problème lors du transport. Par bonheur, il n’y en eu pas et le gâteau de réserve fut partagé entre les recrues.

Menus royaux : mariage du prince Charles et de lady Diana Spencer (partie 7)

Un autre gâteau fut fourni par les ateliers Classic Celebration Cakes. Un morceau de ce dernier, offert à une femme de ménage fut vendu aux enchères en 2009.

Menus royaux : mariage du prince Charles et de lady Diana Spencer (partie 7)

Le gâteau crée par Nicholas Lodge. Il exécuta une réplique de son travail à l’occasion du voyage de Charles et Diana au Japon en 1986. Ce gâteau fut servi au couple princier à Tokyo.

Autre cake, dont l'auteur n'est pas connu

Autre cake, dont l'auteur n'est pas connu

Voir les commentaires

Menus royaux : mariage de la princesse Margaret et de Tony Armstrong-Jones (partie 6)

Publié le par Sophie Manno de Noto

Menus royaux : mariage de la princesse Margaret et de Tony Armstrong-Jones (partie 6)

Après la cérémonie religieuse, 120 invités se retrouvèrent au Palais de Buckingham pour partager le déjeuner offert à l’occasion du mariage. Les invités furent répartis sur 12 tables rondes. Un orchestre accompagnait le déjeuner. Au programme, des extraits de West Side story, une polka de Strauss ou encore un extrait de « Porgy and Bess » de Gershwin. Le livret ci-dessus qui fut remis aux invités détaille le programme musical, le menu, le plan de table, la liste des invités.

Menus royaux : mariage de la princesse Margaret et de Tony Armstrong-Jones (partie 6)

Le menu était accompagné de vins français : Champagne Clicquot 1943 et château Haut Brion Blanc 1955. Chaque invité trouva également devant son assiette le menu ci-dessus, en carton épais, frappé aux armes de la Reine.

Menus royaux : mariage de la princesse Margaret et de Tony Armstrong-Jones (partie 6)

Curieusement, le menu ne mentionne pas la tarte nuptiale. Et pourtant, il y en eu une, et même plusieurs.

Menus royaux : mariage de la princesse Margaret et de Tony Armstrong-Jones (partie 6)

Franck Jacobs de l’entreprise J.Lyons, fut chargé de réaliser la tarte officielle. Sa confection prit 5 semaines. La tarte nuptiale mesurait 1m 50 et pesait près de 70 kg. Au centre des panneaux ornés de feuilles de chêne, les décorateurs avaient peint à la main les armes personnelles de la Princesse Margaret ainsi que les initiales des mariés. Partant du sommet, des fleurs exotiques descendaient en cascade.

Voir les commentaires

Menus royaux : la princesse de Galles à la Serpentine Gallery (Partie 5)

Publié le par Sophie Manno de Noto

Diana arrivant à la serpentine Gallery, le 29 juin 1994

Diana arrivant à la serpentine Gallery, le 29 juin 1994

Le 29 juin 1994, l’Angleterre attend l’interview du prince Charles par Jonathan Dimbeldy, dans laquelle il avoue l’adultère. Au même moment, la princesse Diana se rendait à une soirée donnée à la Galerie Serpentine à Londres. Vêtue d’une petite robe noire signée Christina Stamboulian, la princesse fit sensation ce soir-là.

Le restaurant de cuisine européenne « Le Caprice » fut chargé de la conception du menu.

Menus royaux : la princesse de Galles à la Serpentine Gallery (Partie 5)
Menus royaux : la princesse de Galles à la Serpentine Gallery (Partie 5)

Menu

Soupe glacée de tomates accompagnée de bouchées de mozzarelle à l’huile de basilic

Loup de mer grillé au charbon de bois accompagné d’asperges nouvelles d’une poivrade d’artichauts et de girolles

truffe au chocolat blanc et sa sauce au chocolat noir, baies d’été

Café Arabica

Voir les commentaires

Menus royaux : le prince et la princesse de Galles à Vienne en 1986 (partie 4)

Publié le par Sophie Manno de Noto

Menu du dîner servi à Charles et Diana

Menu du dîner servi à Charles et Diana

Le prince et la princesse de Galles effectuèrent une visite de trois jours à Vienne du 14 au 16 avril 1986. Le 15, après un bain de foule, ils assistèrent, à l’invitation du Président Rudolf Kirschchläger, à un dîner de gala et un concert par le British Philarmonic Orchestra. La princesse portait la robe qui avait fait sensation aux Etats-Unis lors du bal à la Maison-Blanche. Les convives, aux nombres desquels se trouvait Kurt Waldheim dégustèrent un menu typiquement autrichien.

La princesse Diana en compagnie d’Hermine Kirschchläger, épouse du Président fédéral.

La princesse Diana en compagnie d’Hermine Kirschchläger, épouse du Président fédéral.

Menu

PLATS FROIDS

Scampis à la crème d’aneth

Gravlax de saumon à la sauce moutarde

Canard aux choux rouges

Dos de cerf farci aux airelles

Foie gras d’oie en gelée de Madère

Filet Wellington accompagné d’une salade de choux Bruxelles

Rouleau de bœuf aux asperges

Salade de saison

Bouquets de légumes

Fromage

PLATS CHAUDS

Dos de porcelet et sa salade de choux

Filets de poulet rôtis

DESSERT

Tarte aux fraises

Beignets indiens (fourrés à l’abricot et recouverts de chocolat) à la chantilly

Petits fours

Voir les commentaires

1 2 > >>