Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Centenaire de l'assassinat de Nicolas II et des siens. 1ère partie : le pèlerinage de la nuit du 16 au 17 juillet 2018

Publié le par Sophie Manno de Noto

Chaque année, depuis le début des années 2000, à la mi-juillet, les municipalités de Ekaterinbourg et Alapaievsk organisent un ensemble de manifestations (expositions, concert, messes) en souvenir de l’assassinat de Nicolas II et des siens. En 2018, le patriarche Kirill, chef de l’Eglise orthodoxe russe, a effectué un voyage de plusieurs jours en Oural pour commémorer les évènements tragiques de juillet 1918

Programme de la visite du Patriarche Kirill à Ekaterinbourg à l’occasion du centenaire de l’assassinat de la famille impériale.

Programme de la visite du Patriarche Kirill à Ekaterinbourg à l’occasion du centenaire de l’assassinat de la famille impériale.

Dans la nuit du 16 au 17 juillet, nuit anniversaire de l’assassinat, le Patriarche Kirill, assisté de nombreux prêtres, commença la célébration de la messe à 23h30. La liturgie s’est terminée à 2h30 du matin.

Messe célébrée par le patriarche Kirill dans la nuit du 16 au 17 juillet. L’exécution du Tsar et de sa famille eut lieu à 1h30 et dura 40 minutes.

Messe célébrée par le patriarche Kirill dans la nuit du 16 au 17 juillet. L’exécution du Tsar et de sa famille eut lieu à 1h30 et dura 40 minutes.

2h30 du matin : la messe est finie. Les pèlerins se préparent pour 21 km à pieds vers Ganina Yama.

2h30 du matin : la messe est finie. Les pèlerins se préparent pour 21 km à pieds vers Ganina Yama.

Le cortège s’étirait sur plusieurs kilomètres, et le chiffre de 100 000 pèlerins me paraît un minimum au vu de la foule présente.

Centenaire de l'assassinat de Nicolas II et des siens. 1ère partie : le pèlerinage de la nuit du 16 au 17 juillet 2018
Centenaire de l'assassinat de Nicolas II et des siens. 1ère partie : le pèlerinage de la nuit du 16 au 17 juillet 2018
En Russie, outre la vénération des icônes, il est traditionnel de passer en dessous lorsqu’elles sont portées en procession.

En Russie, outre la vénération des icônes, il est traditionnel de passer en dessous lorsqu’elles sont portées en procession.

La Gazette de l’Oural. Photo de la tête du cortège, avec le Patriarche

La Gazette de l’Oural. Photo de la tête du cortège, avec le Patriarche

L’ambiance était à la fois festive et recueillie, la marche est rythmée par des chants religieux entonnés par les uns et les autres telle une litanie. Prêtres accompagnés de leur famille, jeunes, personnes âgées, tous chantent en marchant. Quelques pèlerins entonnent le "боже Царя храни" boje tsaria rani – que Dieu sauve le Tsar – qui fut l’hymne russe de 1833 à 1917.

Centenaire de l'assassinat de Nicolas II et des siens. 1ère partie : le pèlerinage de la nuit du 16 au 17 juillet 2018
Centenaire de l'assassinat de Nicolas II et des siens. 1ère partie : le pèlerinage de la nuit du 16 au 17 juillet 2018

Encore 7 km. La beauté du soleil levant dans la forêt fait un peu oublier les jambes lourdes et la fatigue.

Après 5h30 de marche, nos efforts sont enfin récompensés, nous arrivons à Ganina Yama.

Un écran géant retransmet les bénédictions qui ont lieu à l’endroit même où ont été jetés les corps. A droite, l’inscription au-dessus du portrait de Nicolas II proclame « pardonne-nous, notre Souverain ».

Un écran géant retransmet les bénédictions qui ont lieu à l’endroit même où ont été jetés les corps. A droite, l’inscription au-dessus du portrait de Nicolas II proclame « pardonne-nous, notre Souverain ».

C’est aujourd’hui un lieu de recueillement, sur lequel ont été construits 7 monastères. La foule, nombreuse, passe d’une église à l’autre, se recueille devant les statues de la famille impériale ou embrasse les icônes, spécialement sorties pour l’occasion.

Centenaire de l'assassinat de Nicolas II et des siens. 1ère partie : le pèlerinage de la nuit du 16 au 17 juillet 2018
Centenaire de l'assassinat de Nicolas II et des siens. 1ère partie : le pèlerinage de la nuit du 16 au 17 juillet 2018
Vénération de l’icône de Nicolas II

Vénération de l’icône de Nicolas II

Nous nous préparons ensuite à nous rendre dans un autre lieu emblématique des évènements de 1918, Parassionkov log, situé à quelques kilomètres (à suivre).

Commenter cet article