Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les jouets impériaux

Publié le par Sophie Manno de Noto

Le tsarévitch Alexis, avec sa charette sicilienne, cadeau du roi d'Italie

Le tsarévitch Alexis, avec sa charette sicilienne, cadeau du roi d'Italie

Serguiev Possad, (80 km au nord de Moscou) est connue pour  son monastère, ensemble architectural exceptionnel et lieu le  plus sacré de l’orthodoxie russe. Et pourtant, cette ville abrite dans son Musée du Jouet un autre trésor, méconnu du grand public: un ensemble de jouets ayant appartenu aux enfants de la famille impériale, et à ceux de Nicolas  II en particulier. 

Les grandes-duchesses Olga et Tatiana jouant à la poupée

Les grandes-duchesses Olga et Tatiana jouant à la poupée

Après la révolution, les jouets des Grandes-Duchesses et du Tsarévitch furent saisis et distribués à des orphelinats. Quelques pièces, provenant de plusieurs Palais impériaux (Gatchina, Kremlin, Palais Alexandre à Tsarkoie Selo, Palais Anitchkov de Saint-Pétersbourg), échappèrent à la saisie et furent offerts au musée du jouet de Serguiev Possad.

A l’occasion du quadri centenaire de la dynastie Romanov, fêté en 2013, une exposition dédiée aux jouets des enfants de Nicolas II fut organisée. Devant l’engouement du public, elle fut prolongée jusqu’à devenir permanente.

Affiche de l’exposition. De gauche à droite : Olga, Alexis, Tatiana, Maria, Anastasia

Affiche de l’exposition. De gauche à droite : Olga, Alexis, Tatiana, Maria, Anastasia

Comme toutes les petites filles du monde, les 4 Grandes-Duchesses aimaient jouer avec leurs poupées. Elles en possédaient un grand nombre, poupées classiques, automates, et même une poupée tsarine.

Les jouets impériaux

Alexis pour sa part préféraient les soldats et les jouets touchant à l’armée en général. Les  jouets étaient classés par thème selon les résidences où ils étaient rangés : par exemple au Palais de Livadia situé sur la côté de Crimée, les jouets du tsarévitch reprenaient le thème de la mer.

Les jouets impériaux
Les jouets impériaux

Comme il était d’usage dans la famille impériale russe, le tsarévitch reçut un cheval de bois pour son premier anniversaire.

Les jouets impériaux

Les enfants impériaux aimaient également leur tente d’indien, ainsi que les déguisements allant avec.

Les jouets impériaux
Les jouets impériaux

Les jeux éducatifs tenaient une part importante : écriture, calcul, histoire, musique,

Les jouets impériaux
Les jouets impériaux
Les jouets impériaux

Mis à part un livre illustré en langue allemande, les jouets sont tous en langue russe, et en grande partie de fabrication russe.

Les jouets impériaux

A l’exception notable de la « jeune fille au piano », poupée automate à tête de porcelaine provenant de la célèbre firme française Jumeau. Miraculeusement préservée de la tourmente révolutionnaire, cette collection fait aujourd’hui encore la fierté du musée du jouet de Serguiev Possad.

Commenter cet article