On a volé l'étoile de Sissi

Publié le 11 Mai 2015

 

 

En juillet 1998, en pleine saison touristique, l’étoile de diamants qui ornait la chevelure de l’impératrice Elisbaeth disparait de Schönbrünn, où elle était exposée.

On a volé l'étoile de Sissi

Malgré un système d’alarme sophistiqué et une vitre sécurisée, les voleurs ont réussi à dévisser le verre et à remplacer le bijou par une copie, achetée dans la boutique du musée. Il faudra plusieurs semaines pour que les autorités autrichiennes s’aperçoivent de la substitution. C’est cette histoire incroyable, et pourtant vraie, que raconte l’ouvrage de la journaliste Jennifer Bowers Banney "Stealing Sisi's Star: How a Master Thief Nearly Got Away With Austria's Most Famous Jewel" qui paraitra en aout prochain.

 

L'étoile de diamants de Sissi

L'étoile de diamants de Sissi

L’audace de ce cambriolage stupéfia l’administration du Palais, qui ne parvient pas à comprendre comment le ou les malfaiteurs avai(en)t pu procéder.

En 2007, la police canadienne arrêta le cambrioleur Gerald Daniel Blanchard, dit Danny. Celui-ci les conduisit dans la maison de sa grand-mère à Winnipeg, où le bijou était caché. Il expliqua à la police qu’il avait neutralisé le système d’alarme, puis qu’il s’était aidé d’un parachute pour pénétrer la nuit dans le château, afin d’opérer la substitution. En 2009, l’étoile fut rendue à l’Autriche.

 

Danny Blanchard fut arrêté par la police canadienne au terme d'une traque qui dura 3 ans.

Danny Blanchard fut arrêté par la police canadienne au terme d'une traque qui dura 3 ans.

Rédigé par Sophie Manno de Noto

Commenter cet article